limonade


limonade

limonade [ limɔnad ] n. f.
• 1640; de 3. limon, p.-ê. d'apr. esp. limonada
1Vx Boisson rafraîchissante faite avec de l'eau, du jus de citron et du sucre. citronnade.
2Mod. Boisson gazeuse incolore, légèrement sucrée et parfumée au citron. diabolo, soda. « la limonade qui pique les gorges desséchées de mille aiguilles rafraîchissantes » (Camus). Mélange de bière et de limonade. panaché.
3Comm. Commerce des débitants de boissons. Service des garçons de café, par opposition au service du restaurant.

limonade nom féminin (espagnol limonada, de limón, citron) Boisson gazeuse à base de sucre, d'acides, d'essence de citron, de gaz carbonique et sans colorant. Commerce des cafetiers ; service des garçons de café, par opposition à celui des garçons de salle dans un restaurant. ● limonade (difficultés) nom féminin (espagnol limonada, de limón, citron) Orthographe Avec un seul n, à la différence de citronnade.

limonade
n. f.
d1./d Boisson faite d'eau gazeuse sucrée et acidulée avec de l'essence de citron.
|| (Haïti) Citronnade non gazeuse.
d2./d Commerce des limonadiers.
|| Travail des garçons de café.

⇒LIMONADE, subst. fém.
A. — Vieilli, MÉD. Boisson faite de jus de limon ou de citron, d'eau et de sucre. Les limonades étaient destinées à activer les fonctions digestives ou à servir de boisson aux malades, à la façon des tisanes (Encyclop. méthod. Méd. t. 8 1808) :
1. Les maux de gorge, les évanouissements durent, je crois, toute la vie. M. de Staël est sublime pour ces mille et un soins, mais il ne comprend pas comment tant de limonade versée ne le met pas à votre niveau dans mon cœur.
STAËL, Lettres L. de Narbonne, 1793, p. 127.
Limonade purgative. Solution composée de citrate de magnésie versé dans une limonade. Après sa mauvaise nuit, elle voulut voir le médecin (...). Il ordonna un peu de limonade purgative (MICHELET, Journal, 1858, p. 398).
B. — Limonade gazeuse, et absol., cour., limonade. Boisson rafraîchissante faite d'eau saturée d'acide carbonique, légèrement sucrée, parfumée avec du sirop ou de l'essence de citron. Fabrique, marchand de limonade; boire une limonade. En sortant de là [chez La Rive], nous allons prendre une limonade au café Foy (STENDHAL, Journal, 1804, p. 144). Le suc des limoniers ou citrons sert de base pour la préparation des limonades (DU BREUIL, Cult. arbres, 1876, p. 327). Les citrons de la mi-temps ou la limonade qui pique les gorges desséchées de mille aiguilles rafraîchissantes (CAMUS, Peste, 1947, p. 1413) :
2. Les pieds dans le sable et la vase desséchée, nous ne pensions qu'à la bouteille de limonade de la veuve Delouche, qui fraîchissait dans la fontaine de Grand'fons...
ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p. 217.
P. ext. Boisson acidulée, rafraîchissante (cf. DUVAL 1959).
Arg. Eau (d'apr. RIGAUD, Dict. jargon paris., 1878, p. 202).
Au fig. Être, tomber dans la limonade. Être dans les ennuis, la misère. Tomber dans la limonade, être en déconfiture (LARCH. Suppl. 1880). Tirer qqn de la limonade. L'aider à s'en sortir. Je suis dans une purée épatante, ayez pitié de moi, Seigneur! envoyez-moi un généreux bienfaiteur qui me tirera de la limonade (COURTELINE, Femmes d'amis, Envoyé du ciel, 1927, p. 149).
C. — P. méton. Commerce de ceux qui vendent au détail, notamment dans des débits de boissons, de la limonade et d'autres boissons. Être dans la limonade. — Bonsoir, dit Pierrot. Je boirais bien un verre. — Difficile, dit le bonhomme. La limonade est fermée (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 200) :
3. ... non seulement le vin, mais d'une façon générale, l'alcool (...) la bière, les spiritueux et toutes les boissons non alcoolisées, ainsi que le café (...) ont reçu l'hospitalité la plus large de ce seul mot : limonade [it. ds le texte], qui les englobe tous.
Vie Lang. 1971, n° 235, p. 544.
REM. Limonaderie, subst. fém. Fabrique de limonade. L'on ne trouve ici que ce qui constitue l'ancienne limonaderie (LECLERCQ, Prov. dram., Mme Sorbet, 1835, 6, p. 142).
Prononc. et Orth. : []. Ac. 1694-1740 : -nnade; dep. 1762 : -nade. Étymol. et Hist. 1. 1640 limonnade « boisson rafraîchissante faite à partir de jus de citron ou de limon » (OUDIN Ital.-Fr., s.v. limonea); 1650 limonade (MÉN.); 2. 1867 « état de limonadier » (DELVAU); 3. 1879 arg. être dans la limonade « être dans la misère » (Figaro, 16 oct. ds LARCH. Suppl. 1880). Dér. de limon3, suff. -ade. Fréq. abs. littér. : 160. Bbg. QUEM. DDL t. 6.

limonade [limɔnad] n. f.
ÉTYM. 1640, écrit limonnade; de 3. limon, p.-ê. d'après l'esp. limonada.
1 Vx. Boisson faite de jus de citron, de sucre et d'eau. Citronnade.Méd. Boisson rafraîchissante contenant du citron ou des acides divers (citrique, sulfurique, tartrique, lactique…).Limonade purgative au citrate de magnésie (→ Gin, cit. 2).
2 Mod. Boisson gazeuse (eau gazéifiée) légèrement sucrée et parfumée au citron (jus de fruit naturel ou acide citrique). → Citron, cit. 1. Diabolo, soda. || Bouteille de limonade. || Prendre une limonade au vin (ou vineuse). || Un rouge-limonade. 3. Lime. || Limonade à la bière. Panaché. || Limonade à la menthe, dite diabolo menthe.
1 — Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
Des cafés tapageurs aux lustres éclatants !
Rimbaud, Poésies, XIII, I.
2 (…) la limonade qui pique les gorges désséchées de mille aiguilles rafraîchissantes.
Camus, la Peste, p. 260.
Fam. et péj. Eau.
3 Comm. Commerce des débitants de boissons. || Être dans la limonade, dans le commerce des débits de boisson. Cafetier, limonadier; → Groupie, cit.
3 Puis il proposa d'agrandir la maison, d'y joindre une salle de café, parce que la limonade, ça rapporte.
R. Queneau, le Chiendent, p. 424.
Argot (des cafés-restaurants). Le service des garçons de café, par oppos. au service du restaurant.
4 (1879, Larchey; du sens fam. « eau »). Argot vieilli. Misère. Panade, purée. || Tomber dans la limonade.
DÉR. Limonadier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Limonade — Sf std. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. limonade, einer Ableitung von frz. limon m. Zitrone , dieses aus arab. laimûn, aus pers. līmūn. Das Getränk war bis ins 19. Jh. tatsächlich Zitronenwasser; dann erst wurde die Bezeichnung… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Limonade — Limonade. Die Zubereitung dieses kühlenden Getränkes ist zu bekannt, um sie zu erwähnen, dagegen sei gesagt: – daß die Limonade zuerst 1630 in Italien Mode und zwar aus Limonien bereitet ward. Jedenfalls wird das Getränk aus dieser Frucht… …   Damen Conversations Lexikon

  • Limonade — Limonade: Die seit dem 17. Jh. bezeugte Bezeichnung für ein kaltes Fruchtgetränk (unter Zusatz von Zucker, Wasser und auch Kohlensäure) – zuerst nur für »Zitronenwasser« – stammt aus frz. limonade. Dies ist von frz. limon »dickschalige Zitrone«… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Limonade — [Wichtig (Rating 3200 5600)] Bsp.: • Was ist mit der Limonade? …   Deutsch Wörterbuch

  • Limonade — (fr.), kühlendes Getränk aus Citronen od. Limonensaft, Wasser u. Zucker; ein, auch Fieberkranken sehr zuträgliches Getränk. Die L. war als öffentlich dargebotenes u. zwar aus Limonen bereitetes Getränk zuerst in Italien 1630–33 bekannt u. wurde… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Limonāde — (franz., »Zitronenwasser«; vgl. Limone), kühlendes Getränk aus Wasser, Zitronensaft und Zucker, von dem ein Teil auf Zitronenschalen abgerieben werden kann. Dies Getränk hat sich seit Anfang des 17. Jahrh. über die ganze Welt verbreitet. Oft wird …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Limonade —  Pour l’article homonyme, voir Limonade (Haïti).  Limonade à la menthe servie en Syrie …   Wikipédia en Français

  • Limonade — Limonaden Stand in Rishikesh Eine Limonade, umgangssprachlich auch kurz Limo, ist ein alkoholfreies, mehr oder weniger stark gesüßtes und meist mit Kohlensäure versetztes Erfrischungsgetränk mit Fruchtauszügen auf Basis von Wasser. Im… …   Deutsch Wikipedia

  • limonade — (li mo na d ) s. f. Boisson qui se fait avec du jus de limon ou de citron, de l eau et du sucre. •   Cette purgation me paraît comme un verre de limonade, SÉV. 562.    Limonade cuite, limonade moins acide, mais aussi moins agréable que celle que… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LIMONADE — s. f. Boisson qui se fait avec du jus de limon ou de citron, de l eau et du sucre. La limonade est rafraîchissante. Boire un verre de limonade. Entrer dans un café, pour prendre une carafe de limonade, une limonade. Limonade cuite …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)